accueil > catalogue > PL kraft > 029 Verona

Ariel Mamane
batterie
 
Bernard Cochin
contrebasse
 
François Chesnel
piano
 
Rémy Garçon
saxophones
 

Enregistré les 15 et 16 mai 2010 à la Maison de la Musique à Hérouville St-Clair (14).

Enregistrement, mixage, mastering : Christophe Menanteau.

Verona

La solitude du roi PL kraft 029

Christophe Bisson

 

  

Créé voici à peine deux ans, ce beau quartet puise son inspiration plutôt du côté de l’esthétique nordeuropéenne, courant jazzistique aérien et coloré qui a fait assez peu d’émules en France, malgré sa grande popularité de la fin des années 70 (Quartet européen de Keith Jarrett) jusque dans les années 90 (Jan Garbarek).

On y retrouve notamment le pianiste François Chesnel (Renza Bô) qui signe d’une belle plume la majeure partie des compositions du groupe. Doté d’un son de toute beauté, particulièrement au soprano, Rémy Garçon au saxophone enrichit le répertoire d’une émouvante composition intitulée « La part des anges » (clin d’oeil à John Irving ?). La rythmique, composée de l’un des meilleurs contrebassistes normands, Bernard Cochin, et du fabuleux batteur Ariel Mamane, que l’on aimerait entendre et voir jouer plus souvent, constitue l’un des points forts du quartet, qui possède par ailleurs un beau son de groupe. L’album s’ouvre avec Ugly Beauty de Monk et se clôt sur le même thème, dans une version très différente, l’autre reprise de l’album est « Once around the park » un magnifique thème de Paul Motian (album « Fragment » de Paul Bley Quintet), une étrange et sombre comptine, vertige onirique, beau et simple comme un dessin d’enfant.

English description

1 – Ugly Beauty
Thelonious Monk
 
2 – La part des anges
Rémy Garçon


 
3 – La tristesse du roi
François Chesnel
 
4 – GG
François Chesnel

 
5 – 4D
François Chesnel
 
6 – Thrill
François Chesnel
 
7 – Once around the park
Paul Motian
 
8 – Closer
François Chesnel
 
9 – Ugly Beauty
Thelonious Monk