accueil > catalogue > PL Son > 017 Aurélien Leif

Aurélien Leif
flûte de pan, guitares, guimbardes, harmonicas, ri
 

Réalisé en 2010 à Paris

Aurélien Leif

La journée de Médusa PL Son 017

Graphisme : Hélène Balcer

 
  

Aurélien Leif aurait-il voulu ajouter à la longue liste des interprétations et des représentations du mythe de méduse sa version musicale, à l’instar d’Erik Satie ou de l’obscur et oublié Gervais, musicien du Duc de Chartres ? A l’écoute de cette œuvre on est tenté de répondre par l’affirmative tant les quinze titres qui composent cette suite forment un tableau autant monstrueux et effrayant que terriblement charmeur. Bienvenue dans ce gorgonesque poème électroacoustique, qui sonne comme la B.O. d’un film psyché des années soixante-dix tendance Jodorowskienne ou la face B d’un album perdu du Floyd, sorte de pop ultra expérimentale traversée d’un blues électrocide au goût de peyotl.

English description

1 – le rêve de Médusa
A.Leif


 
2 – Persée au loin
A.Leif
 
3 – peur de méduse
A.Leif
 
4 – la domestication des couleuvres
A.Leif
 
5 – grotte des soeurs grises
A.Leif
 
6 – le bain de Médusa
A.Leif
 
7 – le reflet de Persée
A.Leif
 
8 – serpent le strap-on
A.Leif

 
9 – la tête d'Hadés sur sa tête à soi
A.Leif
 
10 – Médusa pleure
A.Leif
 
11 – hypnose de monstre
A.Leif
 
12 – découper les couleuvres
A.Leif

 
13 – les monstres savent-ils mourir ?
A.Leif

 
14 – Chrysaor
A.Leif
 
15 – des mômes demain
A.Leif
 

Revue de presse

Musicologie Aurélien Leif
10 2014
> cliquer ici pour lire l'article en PDF